D’ Gary (Madagascar)

D’ Gary (Madagascar)

D’ Gary (Madagascar)
D’ Gary (Madagascar)

D’Gary, de son vrai nom Ernest Randrianasolo est un guitariste malgache, originaire du Sud de la Grande île. Né le 22 octobre 1961, le musicien découvre la musique tôt dans l’enfance, influencé par un frère bassiste. Comme un jeu, sa curiosité l’amène à fabriquer lui-même sa guitare de façon artisanale et interprète des morceaux de Tsapiky, rythme typique de sa région. A l’ époque, il s’est également familiarisé avec la guitare électrique grâce à un copain de classe qui en possédait. Aux funérailles de son père, il  est de plus en plus attiré par rythme  traditionnel du Sud du pays.

Il fait ses débuts à l’occasion des fêtes comme les mariages où il joue en solo le Tsapiky. Il est vite devenu une star locale et s’est fait rapidement repéré par la maison Discomad (Mars) en 1979 qui lui propose d’enregistrer un 45 tours.

Une fois dans la capitale, ses relations avec d’autres musiciens se tissent petit à petit et l’entraine dans le groupe Feon’ala en tant que guitariste. Depuis, il est devenu un musicien mercenaire et sillonne le pays.

La passion de D’Gary le pousse à travailler sa propre musique et à faire des recherches en matière de styles mais également en terme d’instruments, en reprenant toujours racine dans sa musique d’origine. Il développe essentiellement l’« Open tunning », basé sur différentes techniques d’accordage qui donne un aspect particulier au son de sa guitare, on croit entre tantôt de la Marovany, une sorte de cithare, tantôt du violon traditionnel malgache, le lokanga.

Soutenu par son frère qui le conseil de travailler son propre style, D’Gary forme son premier groupe « Iraiky ny vavarano » en 1989. Une collaboration avec le CGM a vu le jour, ce qui lui permet de produire l’album « Garry » dont plusieurs morceaux s’affichent sur la compilation « Musiques de Madagascar » en France, en 1992.

En 1991, deux guitaristes américains David Lindley et Henry Kaiser repèrent le talent du guitariste. Un album est né de cette rencontre « Malagasy guitar » en 1993, que D’Gary a réalisé avec Dama du groupe Mahaleo. Depuis cette production internationale, le guitariste va à la rencontre d’autres musiciens du monde qui lui ouvre encore plus d’opportunités de promouvoir sa musique.

Discographie :

  • 1993 « Malagasy Guitar»  (Shanachie)
  • 1994 « The Long Way Home» (Shanachie)
  • 1996 « Horombe »(avec Jihe) (Stern’s)
  • 1997 « Mbo Loza » (Indigo)
  • 2002 « Akata Meso » (Indigo)

 

Extraits de presse :

« Son jeu mélange les musiques du sud de Madagascar d’où il est originaire et où il a grandit, avec cette façon de désaccorder ou plutôt de réaccorder sa guitare de dizaines de façon différentes, pour retrouver l’âme des instruments traditionnels »

Bilal Tarbey 

« Sa singularité réside non seulement dans le jeu mais aussi dans la forme de sa musique. D’autres éléments s’ajoutent à cela : l’orchestration et la voix. La rythmique de  son hochet a un effet à deux sens; elle évoque parfois le Sud-Ouest de Madagascar, mais assure en même temps une sorte d’esthétique de contraste, surtout quand le guitariste joue des motifs occidentaux. Les expressions vocales gardent la chaleur et le timbre de la terre d’origine. (…) »

Echos du Capricorne

Liens :

http://www.rfi.fr/emission/

http://musique.rfi.fr/artiste-musiques-monde-dgary

https://www.youtube.com/watch?v=ul3p15TqhHA

https://www.youtube.com/watch?v=AmBz5uxGk-Q

http://echoscapricorne.perso.neuf.fr/