Francis Lockwood (France)

Francis Lockwood (France)

Francis Lockwood (France)
Francis Lockwood (France)

Né en 1952 à Calais, France. Le pianiste de jazz français a grandit dans une famille d’artistes, un père professeur de violon, une mère peintre amateur, un frère violoniste : Didier Lockwood.

A 17 ans, il obtient son premier prix de violon alto au Conservatoire de Calais mais le piano l’intéresse davantage et il se lance dans cette voie. Au début, il forge son talent en intégrant des groupes plutôt de tendance rock puis des groupes de jazz.

Il rejoint son frère Didier Lockwood, en 1976 dans le groupe Surya et forme avec lui le Didier Lockwood Group. Ils parcourent l’Extrême-Orient de 1980 à 1983. Il forme également un trio avec Sylvin Marc et Aldo Romano qui  réalise une tournée en Amérique du Sud.

En 1987, il est classé parmi les 5 plus grands pianistes européens par Jazz Hot.

Dans sa carrière musicale, Francis Lockwood collabore avec nombreux musiciens. Parmi eux : Gilles naturel, Simon Goubert, Christian Vander, Alby Cullaz, Bruno Micheli, Etienne Klein, Michel Jonasz, Christian Escoudé, Tony Williams, … Des enregistrements sont nés de ces collaborations mais c’est en 1988 qu’il sort un album « Nostalgia ».

Le pianiste de jazz se laisse emporter par son admiration pour le grand guitariste Jimi Hendrix et produit un album en son hommage en 1998 « Jimi’s Color ». Il réalise des concerts avec le «Tribute to Jimi Hendrix en 2011 en compagnie de Frédéric Sicart à la batterie et Dominique Di Piazza à la basse. On note également parmi ces influences, Bob Dylan, Cream, le groupe de rock britannique et il s’inspire même dans le répertoire classique de Jean-Sébastien Bach.

Discographie :

  • 1981: « Debbi » (America Records)
  • 1983: « Home Sweet Home » ( JMS)
  • 1988: « Nostalgia » (Kids Record)
  • 1998: « Jimi’s Color » (IUS)
  • 2002: « Piano Lune » (Vox Terrae)

Extraits de presse:

« Le phrasé lyrique du pianiste n’essaie pas de transposer au clavier les éblouissements électriques et les entrelacs psychédéliques de la guitare, mais rend la matière vierge des mélodies dans leur dépouillement, sans la pyrotechnie de la fée électricité »

Sylvain SICLIER, JAZZMAN

« Francis Lockwood est capable de traverser les frontières, comme le démontrent ses disques hommages qui vont de Jean-Sébastien Bach à Jimi Hendrix »

Action Jazz

Liens :

https://www.youtube.com/watch?v=_PLN4P_QbR8

https://www.youtube.com/watch?v=_Mr5JtBBB9A