Baptiste Herbin (France)

Baptiste Herbin (France)

Baptiste Herbin (France)
Baptiste Herbin (France)

Baptiste Herbin est un jeune saxophoniste français, né à Chartres le 17 Août en 1985. Depuis son enfance, il baigne dans l’univers de la culture et de la musique. Avec un père sculpteur-scénographe, amateur de musique classique et de jazz, une mère qui joue la guitare classique et un frère pianiste, le jeune Baptiste Herbin s’initie au saxophone à 4 ans.

Il effectue des études classiques. A l’âge de 15 ans il décide d’œuvrer dans le jazz et entre au conservatoire de Paris. Il poursuit ses études au CNSM dans la classe de Jazz de Riccardo Del Fra.

En 2010, il fait la rencontre  d’André Ceccarelli, le batteur du groupe français  « Les Chats sauvages » au Duc de Lombard dans le cadre d’une résidence. Il enregistre ainsi son premier album en quartet « Brother Stoon »  avec Pierre de Bethmann (piano), Sylvain Romano (contrebasse) et Jean Toussaint (saxo tenor). Pour présenter ce 1er album, il fait la première partie de Dionne Warwick en 2012 à l’Olympia, la prestation est un vif succès.  Avec le disque, il est  nommé aux Victoires du jazz en 2013.

Son deuxième disque en quintet, « Interférences » sort en 2015, avec Benjamin Henocq, Maxime Fougères, Sylvain Romano et Renaud Gensane.

Sa musique comprend des influences de Charlie Parker, Cannonball Adderley, Ornette Coleman, Maceo Parker, John Coltrane,  de la musique malgache, mais aussi du classique comme Debussy, Ravel et Bach. C’une invitation à l’évasion, un subtile mélange éclectique, parfois avec un rythme be bop et afro.

Baptiste est enseignant, il donne des masters class dans le monde entier. Sa relation internationale lui permet de jouer avec les plus grands musiciens comme  Glenn Ferris, Alain Jean-Marie, Ralph Bowen, Donald Brown, Kenny Garrett, Gary Smulyan, Marcus Gilmore, Stéphane Belmondo… Il accompagne actuellement Charles Aznavour.

Discographie :

  • 2010 : «  Brother Stoon »
  • 2015 : « Interférences »

Extraits de presse :

« Baptiste Herbin n’entend succéder à personne, ni à éclipser qui que se soit, simplement jouer mieux que tous et que lui-même »

Michel Contat, novembre 2012

« La beauté du son de son saxophone est sans doute la première qualité qui saute à l’oreille l’étonnante volubilité et maîtrise technique de son jeu s’impose avec l’évidence simple d’un indubitable talent »

Jean-Pierre Jackson, Classica, novembre 2012

« Ce qui frappe avant toute chose chez ce jeune saxophoniste est sans doute sa sonorité décoiffante. Décoiffante parce que pleine et puissante. Décoiffante surtout parce qu’elle vous pénètre et vous traverse à chaque note. »

Radio France

Liens :

http://www.laboitenoiredumusicien.com/le-mag/le-saxophoniste-baptiste-herbin-et-vandoren-n4493/

http://www.baptisteherbin.com/

https://www.youtube.com/watch?v=J8sM9BkjyAY